4 conseils pour une randonnée à vélo réussie

randonnée à vélo

Avec l’arrivée des beaux jours, vous n’avez qu’une seule envie : enfourcher votre vélo et partir pour de longues ballades au grand air, entre amis ou en famille. Que vous soyez totalement novice en matière de randonnée cycliste ou que vous soyez un baroudeur confirmé, il peut être bon de garder en tête quelques conseils pour que votre sortie soit une réussite ! Voici les meilleures astuces pour profiter au maximum de votre escapade en deux roues !

1. Bien choisir son vélo de randonnée

Avant de commencer à planifier votre escapade, il convient tout d’abord de choisir la monture adaptée ! Ainsi, un VTC classique suffit pour vous garantir des trajets sans accroc de courte durée. Veillez à ce que le modèle pour lequel vous optez comporte une selle confortable sur laquelle vous vous sentez à l’aise, un porte bagages robuste et plusieurs vitesses. Si vous envisagez un circuit long, voire si vous désirez partir plusieurs jours, le vélo électrique peut être une excellente option, qui vous permet de réduire votre fatigue et donc de réaliser des ballades plus conséquentes. Enfin, choisissez votre vélo en fonction du type de terrain que vous voulez pratiquer : un vélo de route n’aura en effet pas la même résistance dans les bois ou sur des chemins de terre qu’un VTT ! À noter également : si vous voyagez avec des enfants, investissez dans une remorque qui leur sera spécialement dédiée. Cela sera plus confortable, autant pour le conducteur que pour le passager, qu’un simple siège monté sur le vélo.

2. Bien vérifier son deux roues pour plus de sécurité

Avant de partir en randonnée, n’oubliez surtout pas de bien vérifier l’état de votre compagnon à deux roues. Les pneus doivent bien sûr être gonflés et ne présenter aucune déformation, trou et autres hernie au niveau de la chambre à air. La fourche et le guidon doivent être en bon état, sans signe de cassure ou de fragilité au niveau des vis et de la structure. Veillez à ce que la selle soit réglée à votre taille. Vérifiez que tous les éclairages fonctionnent bien. Enfin, pensez également à emporter un antivol ainsi qu’un kit anti-crevaison. Pour un modèle à assistance électrique, chargez au maximum la batterie avant le départ. Par ailleurs, prévoyez les pannes les plus courantes en emportant les équipements de secours nécessaires. La pompe à vélo et autres petits outils de réparation seront vos meilleurs alliés en cas d’incident !

3. Préparer son itinéraire à l’avance

Pour être sûr de découvrir des petits villages pittoresques et des paysages à couper le souffle, il convient de soigneusement préparer votre itinéraire avant de partir. Celui-ci devra être sélectionné en fonction de la saison où vous voulez voyager et du type de lieux que vous rêvez de découvrir. En hiver, privilégiez les routes sûres, où vous pourrez pédaler sans risque. En été, n’hésitez pas à vous diriger vers des circuits plus sportifs ou plus atypiques, pour explorer des sites surprenants ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’Office de Tourisme de la ville qui sera votre point de départ qui pourra vous renseigner et vous remettre des cartes adaptées. Internet est également votre meilleur allié pour trouver des hébergements de proximité, localiser les points d’eau ou encore trouver un endroit où camper.

4. Garder en tête les consignes de sécurité

Dans tous les cas, que vous rouliez en vélos électriques rapides et puissants ou que vous optiez pour une classique bicyclette, le casque protecteur sera absolument indispensable en cas de chute. Pour les plus prudents ou les plus maladroits, des gants, genouillères et coudières peuvent aussi être une bonne option. En outre, apportez de l’eau en quantité suffisante (dans un camel back ou une gourde) et des collations pour les pauses. Vous pourrez ainsi vous faire un petit plaisir avec des fruits frais ou secs, des noix et des graines, des carrés de chocolat ou encore des barres de céréales. En terme de tenue, pensez à regarder la météo avant le départ et enfilez des vêtements confortables selon la température du jour. Investissez dans de bonnes lunettes de soleil pour vous protéger non seulement de la lumière, mais aussi du vent et de la poussière. Été comme hiver, ne faites pas l’impasse sur la crème solaire ! Enfin, si vous prévoyez de rouler de nuit, équipez-vous de vêtements avec des bandes réfléchissantes pour être visible par les automobilistes, voire optez pour un gilet fluorescent. Vous voici paré pour réussir votre prochaine randonnée en toute sérénité !

Les plus grands feux d’artifice de la Saint-Sylvestre à travers le monde
Festival Holi : l’explosion de couleurs