Quels exercices physiques pratiquer en plein air ?

Exercices physiques

Le sport outdoor est bénéfique pour le corps et le moral. On fait le plein de soleil et de vitamine D, on respire l’air frais loin des relents de transpiration des salles de sport et on a la possibilité de faire travailler son corps dans un milieu ouvert. Quels exercices physiques peut-on pratiquer en plein air ?

Exercices en plein air : le saut à la corde

La corde à sauter est un très bon exemple d’exercice en plein air. Le saut à la corde est un bon moyen de travailler son renforcement musculaire. En réalité, sauter à la corde est un exercice intégré dans l’entraînement sportif pour athlètes de haut niveau. Cet exercice sollicite les muscles du corps dans leur ensemble. Les moins initiés peuvent commencer par une série d’un quart d’heure par paliers de trois minutes avec une pause d’une vingtaine de secondes. Le corps prend ses repères et trouve son équilibre. Les sportifs plus ou moins confirmés peuvent adopter un rythme plus soutenu : sauter d’un pied à l’autre, augmenter le rythme pour solliciter efficacement les muscles du corps… Sauter à la corde est une activité qui peut se faire dehors, au soleil et facilement. Pour commencer une activité sportive ou corser votre entraînement régulier, n’hésitez pas à prendre votre corde et à sauter dans un parc, dans la nature, dans votre jardin, etc.

Sport outdoor : pourquoi pas une séance d’abdos ?

Travailler les abdos en plein air est une très bonne idée. Dans un parc public, vous pouvez vous adonner à cet exercice extrêmement bénéfique pour votre corps. Pour cela, vous pouvez renforcer votre sangle abdominale en exécutant des demi-pompes. Repérez une surface en hauteur telle qu’un muret ou bien un petit bac. Ensuite, posez vos mains sur le rebord en faisant un espace équivalant à la largeur de vos épaules. Faites des pas derrière vous jusqu’à ce que votre corps, en ligne droite, trouve un équilibre à l’oblique. En fléchissant vos coudes et en faisant baisser votre torse jusqu’à ce que vos coudes atteignent la ligne des épaules, vous renforcez les muscles de vos abdos, de vos triceps, de vos épaules. Idéalement, cette activité physique en plein air se fait par une série de dix espacée chacune d’une courte pause.

Activité physique en plein air : la course à pied

La course à pied est aussi une activité physique idéale. Elle est facile à faire, ne nécessite pas d’investir dans un équipement sportif à part des chaussures et des vêtements adaptés. Pour vos débuts dans la course à pieds, investissez dans une bonne paire de chaussures de running. Priorisez le confort, la solidité, la souplesse et la stabilité des pieds. Si vous vous y mettez pour la première fois, misez sur un entraînement régulier pour améliorer votre condition physique. Soyez progressif dans l’intensité de votre exercice : des courses de courte durée avant de briguer de longues distances, en tenant compte de vos capacités physiques. N’hésitez pas à alterner course et marche pour apaiser votre corps et votre rythme cardiaque et profiter aussi du plein air. En effet, dans la marche comme dans la course, respirer avec aisance est important. La marche sportive est aussi recommandée. Pour bien marcher, gardez une posture droite, répartissez votre poids sur vos deux pieds pendant la marche. Vous verrez que marcher, c’est aussi du sport.

Sport en plein air : prenez l’échauffement au sérieux

En plein air ou dans une salle de sport, la partie échauffement est importante avant de démarrer tout exercice sportif. Consacrez entre 20 et 30 minutes pour bien échauffer votre corps avant chaque activité sportive. Pour cela, veillez toujours à commencer en douceur avant d’augmenter en intensité. Préparez vos tissus musculaires pour conditionner convenablement votre corps. Pratiquez des étirements pour réveiller vos mollets, pour préparer vos ischios-jambiers, pour relaxer vos épaules et vos quadriceps, pour assouplir votre cou. Ne laissez pas trop de temps mort lorsque vous prenez du repos entre chaque série de mouvements lors de la phase de l’échauffement afin de ne pas perdre les bénéfices de la température corporelle augmentée par l’effort.

Conseils pratiques pour faire du vélo en hiver
Les avantages de la course à pied