Asana : Que signifie-t-elle et comment le pratiquer ?

Si vous pratiquez le yoga ou si vous avez quelques connaissances sur cette technique ancienne, vous avez certainement, déjà, rencontré le terme asana. Mais, savez -vous ce que cela signifie réellement ? N’est-ce pas ? Alors suivez l’article ci-dessous et découvrez comment l’exécuter pour votre santé physique et mentale.

Qu’est-ce qu’Asana ?

Asana est un mot qui, en sanskrit, signifie posture confortable. Bien qu’il existe des milliers d’asanas, seuls 84 d’entre eux ont été formalisés dans les écritures bouddhistes. Développés, il y a des milliers d’années, par les yogis indiens, ils ont pour but d’offrir un équilibre physique, mental et spirituel à leurs pratiquants.

En effet, la pratique fait appel à des étirements et à différentes techniques pour renforcer le corps. En outre, l’asana est, aussi, largement utilisée par ceux qui veulent augmenter leur capacité de concentration. Même associée à la méditation, elle peut favoriser le bien-être physique et mental. Elle est, donc, très utile pour résoudre divers problèmes de la vie quotidienne.

Selon l’histoire, c’est le dieu Shiva lui-même qui a créé les asanas pour purifier l’individu de ses liens karmiques. C’est parce qu’à l’origine, il s’agissait d’une pratique contemplative (méditative). Cependant, aujourd’hui, l’asana est liée aux postures de yoga.

Les classifications

Les postures de yoga (asana) sont classées en trois catégories distinctes. Comme leurs objectifs sont, également, différents, il est utile de connaître et de comprendre chacun d’entre eux.

Postures méditatives

Dans les postures méditatives, la position est statique et la colonne vertébrale est complètement droite. Ainsi, il n’y a pas de pression sur les organes internes, ce qui facilite une respiration régulière. Généralement, cette posture est maintenue pendant une longue période, tout en pratiquant pranayamas.

Attitudes culturelles

Les asanas culturels, quant à eux, sont, également, appelés postures psychophysiologiques. Après tout, ils sont destinés à profiter non seulement au corps, mais aussi à l’esprit. En fait, elles sont, généralement, effectuées avant les postures méditatives, afin d’aider à détendre les membres et de faciliter le moment de la méditation.

Postures de relaxation

Quant à l’asana de relaxation, elle a pour seul et unique but de favoriser le repos physique et mental. Ils sont réalisés avec le praticien allongé, face à lui ou sur le ventre. Ainsi, la respiration est plus lente et les sens se reposent, ce qui procure tranquillité et repos.

Les avantages d’Asana

La pratique des asanas présente plusieurs avantages, que l’on peut même diviser en deux catégories : physique et mentale.

Asana : comment le pratiquer ?

Bien que l’asana soit une technique qui utilise des postures simples, sa pratique nécessite un entraînement. Après tout, il s’agit d’un ensemble de positions qui nécessitent beaucoup d’étirements, ce qui peut provoquer des lésions musculaires.

Par conséquent, pour commencer à pratiquer les asanas, le meilleur conseil est de demander l’aide d’une personne qualifiée. Toutefois, si vous souhaitez commencer la pratique par vous-même, tenez compte des conseils suivants qui vous seront indispensables pour effectuer une ou plusieurs postures en toute sécurité :

Restez toujours à l’aise

L’objectif principal des asanas est certainement le confort. Par conséquent, utilisez des vêtements amples, renoncez aux accessoires (montres, bracelets) et ne pratiquez pas la posture du ventre plein. En outre, lorsque vous commencez les exercices, essayez de remarquer si votre corps est détendu et ne ressent aucune gêne. Si vous remarquez qu’un muscle est inconfortable, votre posture est probablement incorrecte.

Un autre point à noter est la respiration. Dans toutes les positions, elle doit être longue et relaxante. Et, si votre diaphragme est comprimé, ce mouvement ne sera pas possible. Par conséquent, ne restez dans la même position que lorsque vous pouvez respirer, pendant un long moment.

S’efforcer d’acquérir la conscience du corps

La conscience du corps est l’un des plus grands bienfaits des asanas. Ainsi, lorsque vous vous mettez en position, essayez de sentir chacun de vos muscles. Détendez-les petit à petit, jusqu’à ce que vous sentiez qu’aucune partie de votre corps n’est en incontinence.

À ce stade, comprenez exactement où se trouvent vos mains, vos pieds, vos bras, vos jambes et l’inclinaison de votre colonne vertébrale. Si vous vous sentez à l’aise, restez dans cette posture pendant un certain temps, jusqu’à ce que vous vous y habituiez. Avec cela, les prochaines fois, il sera beaucoup plus facile d’atteindre ce point d’équilibre.

Sortez de votre position avec précaution

Sortir correctement de la position est aussi important que de la commencer. Après tout, votre corps sera dans un état de relaxation extrême, où des mouvements brusques peuvent entraîner des blessures.

Par conséquent, dans un mouvement léger, commencez à étirer vos jambes et vos bras. Il convient de noter que dans les premiers jours, vous pouvez ressentir une certaine douleur ou une gêne dans cet acte. Cependant, il est important d’éviter les problèmes musculaires.

Ensuite, allongez-vous pendant trois minutes, le corps complètement droit et étiré. Enfin, descendez lentement du tapis roulant et évitez les activités physiques très lourdes, pendant les prochaines heures.

Contre-indications

Les asanas étant un ensemble de poses confortables, il existe peu de contre-indications. Toutefois, cette pratique doit être évitée par certains groupes de personnes.

Si vous souhaitez atteindre un équilibre physique et mental, vous aimerez connaître les cours de yoga. En ligne, en vidéo et enseignés par des professeurs expérimentés, ils ont été créés spécialement pour tous ceux qui veulent commencer à pratiquer ou améliorer leurs connaissances.

Quant aux cours, ils sont faciles à apprendre, de sorte que vous pouvez pratiquer les exercices dans le confort de votre maison. En ce qui concerne les objectifs, les cours sont divisés en yoga pour les femmes enceintes, Kundalini Yoga, Hatha Yoga, Vinyasa Yoga, Ashtanga et Iyengar.

De cette façon, il sera beaucoup plus facile de maintenir votre corps et votre esprit à jour.

Conseils pratiques pour faire du vélo en hiver
Les avantages de la course à pied