Nos conseils pour un jogging efficace en hiver

Le jogging est sain car il entraîne le système cardiovasculaire. En outre, beaucoup de calories sont brûlées pendant la course : Ainsi, un jogging régulier est non seulement amusant, mais il permet également de s’affiner au fil du temps. Il est possible de courir en plein air toute l’année, quel que soit le temps. Néanmoins, vous devez respecter quelques règles lorsque vous faites du jogging en hiver. Nous avons rassemblé pour vous les sept conseils les plus importants.

Un bon départ

Même s’il est beaucoup plus confortable d’être à l’intérieur, l’exercice régulier au grand air renforce le système immunitaire. Lorsque les températures sont basses, il est préférable de marcher sur des distances plus courtes, mais plus fréquemment. Un bon échauffement est particulièrement important. Vous pouvez également le faire à l’intérieur au préalable. Il suffit d’éviter le jogging si les chemins sont glissants comme du verre. En outre, les asthmatiques ne doivent pas pratiquer de sports d’endurance en plein air, dans un air très sec et froid.

Une bonne protection contre le froid

Un couvre-chef et des gants respirants sont essentiels pour le jogging d’hiver, car les gens perdent 40 % de leur chaleur corporelle par la tête et les mains. En outre, la sueur froide sur le front augmente le risque d’attraper un rhume. Si le sol est très dur et gelé, des chaussures légèrement amorties sont un avantage. Des chaussures avec une bande de roulement raisonnable sont également recommandées pour éviter de glisser sur la boue et la neige.

Une bonne respiration

Une bonne respiration est d’une grande importance, surtout en hiver. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. De cette façon, l’air se réchauffe mieux et il n’y a pas non plus de risque que trop d’air froid entre dans les bronches. Une écharpe légère ou un col roulé prévient les maux de gorge ou l’enrouement.

Une bonne visibilité avec une bonne paire de lunettes

Une paire de lunettes de soleil bien ajustées devrait toujours faire partie du lot lorsqu’il y a de la neige. En cas de vent froid, des lunettes de soleil brillantes empêchent le jogging de devenir une affaire larmoyante pour les yeux. Dans l’obscurité, vous devez rechercher des vêtements munis de réflecteurs. Une petite lampe de poche ou une lampe frontale peut également être utile. Des chemins suffisamment éclairés apportent plus de sécurité.

Les bons vêtements

Il est important de porter des vêtements respirants, mais coupe-vent et déperlants, idéalement selon le principe de l’oignon. Les vêtements en coton sont moins adaptés, car ils emmagasinent la sueur et vous vous refroidissez rapidement. Ne vous emballez pas trop. Si vous avez un peu froid dans les premières minutes, ce n’est pas grave.

Une bonne hydratation

N’oubliez pas de boire avant et après l’exercice. Même si la sensation de soif n’est pas aussi forte en hiver et que vous pensez transpirer moins, le corps a besoin de suffisamment de liquide, notamment en raison de l’air sec.

Bien finir son jogging

Après avoir couru, vous devez immédiatement enfiler des vêtements secs ou déplacer les exercices d’étirement à l’intérieur. Une douche chaude ou un bain prolongé au pin de montagne, à l’eucalyptus ou au romarin assurent la détente et le relâchement des muscles.

Si vous souffrez d’une blessure ou d’une entorse musculaire malgré une bonne préparation et un bon suivi, appliquez la règle du PECH : P pour repos, E pour glace pour refroidir, C pour compression (bandage élastique) et H pour élévation. Des agents rafraîchissants et analgésiques qui favorisent la réduction du gonflement, comme un gel antidouleur, peuvent également être utilisés comme support.

Conseils pratiques pour faire du vélo en hiver
Les avantages de la course à pied