Apprendre le yoga : Approfondir vos connaissances

Apprendre le yoga est le travail de toute une vie. Ce n’est qu’avec la pratique, l’étude et la perception individuelle qu’il est possible de progresser dans cette activité ancienne qui ravit des millions de pratiquants dans le monde.

Dans le but de vous offrir une voie pour votre développement dans le domaine du yoga, on va aborder aujourd’hui quelques-unes des meilleures façons d’approfondir vos connaissances. Consultez les conseils !

Le yoga : qu’est-ce que c’est ?

Le yoga est la pratique d’un ensemble de postures et d’exercices de respiration qui vise à apporter un bien-être physique et mental. Cet ancien art de vivre tel qu’il est expliqué dans les textes se révèle comme un chemin initiatique qui transcende la discipline physique.

On trouve les premières références sur le yoga dans les yoga Sutra de Patanjali écrit environ 200 ans avant notre ère. Dans cet ouvrage on comprend le fondement de la philosophie du yoga et son application possible dans toutes les sphères de notre vie.

Petite histoire du yoga

Le yoga tel qu’il est révélé par Patanjali est un chemin qui mène au Samadhi, l’union au principe originel. Cette voie comporte 8 branches. Pour avancer sur la voie du yoga il faut dans un premier temps suivre un ensemble de principes éthiques qui représentent la pierre angulaire de cette philosophie : les Yamas et les Nimyamas (ne pas voler, ne pas convoiter, avoir de la discipline, l’étude de soi et des textes sacrés).

Ensuite vient la pratique des asanas qui sont les postures que l’on enseigne dans un cours de yoga, les asanas assouplissent et renforcent le corps et nous apprennent à focaliser notre attention dans le moment présent.

Une fois la pratique des postures bien intégrée, on peut passer à la troisième étape qui est l’harmonisation et la régulation de la respiration: le pranayama. Les exercices de respiration régulent notre force de vie appelée prana.

La voie du yogi (celui qui pratique le yoga) se fait ensuite plus subtile et comprend des notions telles que l’abstraction des sens et la méditation toujours dans le but de s’unir au principe supérieur et de retourner à l’unité: samadhi.

Écoutez votre corps

Avant de commencer à vous informer sur les meilleures façons d’acquérir de nouvelles connaissances en matière de yoga, on doit parler d’un sujet fondamental : votre corps !

Un yogi connaît avant tout ses faiblesses et ses besoins, et cela n’est possible qu’avec la connaissance de son propre corps.

Il ne sert à rien d’apprendre de nouveaux asanas si vous n’avez pas la souplesse ou la capacité physique de les exécuter. Et comme vous le savez probablement déjà, ne pas être capable d’exécuter une pose correctement peut faire plus de mal que de bien. Après tout, c’est l’une des erreurs les plus courantes.

Donc, tout d’abord, profitez de votre propre perception et de votre connaissance de vous-même. Comprendre quels sont les muscles les plus tendus et qui nécessitent le plus de soins.

Observez votre posture et essayez de noter mentalement les endroits où vous avez mal. Ce sont quelques-unes des meilleures façons d’avancer dans le yoga en toute sécurité.

Enfin, on ne peut manquer de mentionner votre auto-évaluation concernant votre connaissance actuelle des asanas et de votre pratique en général. Avez-vous déjà toutes les connaissances de base dont vous avez besoin ? Avez-vous maîtrisé la partie introductive du yoga ?

Les bienfaits du yoga

Aujourd’hui quand on parle de yoga on parle surtout de la pratique des asanas et du pranayama, c’est à dire les postures qui visent à assouplir et renforcer le corps et les exercices de respiration qui régulent le flux d’énergie vitale.

Le yoga apporte un grand nombre de bienfaits physiques notamment l’assouplissement des muscles (les postures de yoga sont variées pour étirer l’ensemble des grands groupes musculaires). Certaines postures aident au renforcement musculaire en douceur, d’autres font plutôt travailler l’équilibre.

Avec une pratique régulière on peut corriger des erreurs de posture développées tout au long de notre vie ce qui atténue grandement les problèmes de dos chroniques. Une étude réalisée par l’Université du temple a montré que la pratique du yoga Iyengar améliore l’équilibre chez les femmes de plus de 65 ans.

Le yoga participe à la réduction du stress. Pendant la séance l’attention est entièrement dirigée sur le corps et la respiration, on est dans “l’ici et maintenant”, ce qui est une forme de méditation. Une étude de l’Université de Boston a montré que le yoga était efficace pour soulager l’anxiété.

Sur le tapis on est invité à prendre le temps d’écouter le corps, l’attention est constamment ramenée vers le souffle, on développe sa capacité de concentration. Par exemple dans les exercices d’équilibre toute notre attention est requise pour maintenir la posture.

Postures de yoga à faire chez soi

Quand on pratique chez soi le mieux est de faire des postures simples pour ne pas se blesser comme par exemple :

  • Le triangle (trikonasana) : tenez-vous debout les pieds joints, faites un pas en avant avec le pied droit, posez la main droite sur votre cheville droite et montez le bras gauche dans le ciel, essayez de garder le buste aligné avec la jambe droite. Faites la même chose de l’autre côté.
  • La posture de l’enfant (balasana) qui est excellente pour soulager les tensions au niveau des lombaires : mettez-vous à genoux, les pieds et les genoux joints puis posez le front sur le sol devant et ramenez les bras le long du corps, écoutez votre respiration.

Une séance de yoga en pratique

Les séances peuvent être très différentes d’un type de yoga à l’autre. Pour les yogas dynamiques, on échauffe en début de cours la totalité du corps en mettant l’accent sur le groupe musculaire que le professeur a choisi de travailler plus particulièrement.

Une fois échauffé, on avance dans l’intensité de la pratique avec l’enchaînement de postures debout et de postures d’équilibre. La dernière partie du cours vise à ralentir le rythme cardiaque pour qu’il revienne à la normale, on privilégie alors les étirements dans des postures assises et allongées. On clôture la séance avec la posture du mort ou “shavasana” qui consiste à s’allonger sur le dos et à relâcher tous les muscles du corps.

Lire des livres et des articles sur le sujet

Souvent, la lecture est le meilleur remède pour guérir le manque de connaissances, et avec le yoga, ce n’est pas différent ! Cependant, vous devez faire attention à ne pas trouver des matériaux de mauvaise qualité.

Recherchez les livres de gourous célèbres (comme B.K.S Iyengar, par exemple), et ceux qui présentent une bonne approche scientifique. Si vous souhaitez avoir des connaissances techniques sur le sujet, on vous recommande de lire le livre ” La science moderne du yoga “, écrit par William J. Broad.

N’oubliez pas que les livres classiques et philosophiques sont généralement le meilleur choix pour ceux qui souhaitent conserver la philosophie et toutes les connaissances d’origine. Les sutras peuvent être un excellent choix, mais ils ont tendance à être complexes et difficiles à comprendre pour les débutants qui pratiquent le yoga à la maison.

Pour ceux qui recherchent des connaissances techniques encore plus approfondies, la lecture d’articles scientifiques peut changer la donne. Toutefois, l’initiation à la lecture de ce type de contenu peut être difficile pour ceux qui n’en ont pas l’habitude.

À titre de recommandation de base, on peut citer les grands portails qui regroupent des études provenant de diverses régions du monde. Notez que la plupart des articles sont en anglais.

Suivre des cours en ligne

Bien que la lecture soit un excellent moyen d’approfondir vos connaissances, les cours en ligne ont tendance à être une meilleure option. Avec de multiples leçons vidéo et la possibilité de chatter directement avec le professeur, peu d’alternatives sont aussi conviviales pour ceux qui débutent.

En outre, il est possible d’étudier n’importe où et n’importe quand, pour autant que vous ayez accès à l’internet. La flexibilité et la possibilité d’apprendre à son propre rythme sont généralement quelques-uns des principaux facteurs qui incitent les gens à choisir cette option pour évoluer dans leur parcours personnel de yoga.

Conseils pratiques pour faire du vélo en hiver
Les avantages de la course à pied