Nos astuces pour vous simplifier l’organisation d’un anniversaire d’enfant

Donner une fête d’anniversaire à un enfant ne signifie pas seulement lui faire plaisir sur le moment. C’est aussi, une très bonne manière (et une des meilleurs qui soient) de laisser des souvenirs inoubliables qui vont le marquer à vie. Il ne serait donc pas exagéré de considérer cette activité comme faisant partie de vos préoccupations les plus importantes. Cet article présente quelques conseils qui vous aideront sûrement pour cela.

L’âge de l’enfant est à prendre en compte

Pour organiser un anniversaire d’enfant, chaque âge correspond à un type de fête. Selon les spécialistes, jusqu’à trois ans, un enfant ne peut pas encore apprécier une fête avec beaucoup d’autres enfants. Le bruit le fatigue facilement, il a encore du mal à prêter ses jouets. Les côtés de la fête qui créent normalement de l’ambiance chez les enfants plus âgés peuvent devenir problématiques pour lui. A partir de 4 ans, vous pouvez envisager d’inviter ses camarades d’école. Entre 5 et 6 ans, c’est tout le contraire, l’enfant est malheureux si ses camarades d’école ne viennent pas à sa fête. Après 10 ans (pré-ados), l’enfant commence à aimer les fêtes très bruyantes avec des jeux de lumières, des musiques pops et tout le reste. Il est aussi envisageable de lui proposer d’inviter ses amis à sortir, pour des activités de son choix.

Prévoyez des jeux et animations

Prévoir des jeux et animations a pour but de ponctuer la fête. On sait que jusqu’à 7 ans, l’enfant a encore du mal à vivre en harmonie. Donc, pour éviter les bagarres, les pleurs et autres perturbations, organiser des jeux et animations est toujours une bonne idée car de cette manière, l’énergie de tous les enfants présents sont bien canalisés, surtout si la fête se passe dans un lieu restreint. Cela est vrai, quel que soit l’âge.

Quelques conseils pour le jour J

Voici une règle que les mamans expertes vous confirmeront à coup sûr : il ne faut jamais proposer les bonbons trop tôt, sinon ils n’auront même pas faim lorsque vous partagerez le gâteau. Tenez avec vous un timing de la fête et respectez-le au mieux que possible. Et n’oubliez pas que les enfants veulent rarement de leur plein gré quitter un jeu qui les intéresse. Détectez les signes de fatigue. La fête est moins longue pour les plus jeunes. Enfin, il est très important de prendre des photos. Les souvenirs sont inestimables. Mais n’en faîtes pas trop, le moment présent compte plus.

Comment engager un bon DJ’s ?
EVJF : chippendale ? Strip-teaseur ? Gogo-danseur ? Quoi choisir ?